Pourquoi il ne faut pas éteindre votre ordinateur mais le mettre en veille

Simplement rabattre l’écran, laisser toutes vos fenêtres ouvertes

Les ordinateurs équipés d’un système d’exploitation moderne n’ont pas réellement besoin d’être éteints pour rester stables. En s’épargnant la séquence de démarrage, on gagne du temps. D’autant que le mode hibernation permet d’éviter de consommer de l’énergie !

Pourquoi éteindre son ordinateur quand on peut le faire hiberner ?

Lorsque on utilise un ordinateur, l’éteindre et l’allumer tous les jours n’est vraiment pas pratique. Avant d’éteindre, il faut enregistrer votre travail et fermer toutes les applications que vous aviez lancées. Lors du redémarrage, il faudra faire la procédure inverse, et on peut oublier alors une idée, un texte, un air, ou quoi que ce soit d’autre tout simplement parce qu’on l’avait fermé la veille. Quelle galère !

Et si on vous disait que c’était inutile ? Si vous aviez mis votre ordinateur en veille ou en mode hibernation, vous auriez pu récupérer votre session là où vous l’aviez laissée. Les PC Windows, les macs (OS X/macOS), les Chromebook, les ordinateurs portables sous linux… tous les ordinateurs modernes sont conçus pour être utilisés de la sorte, sans que cela ne consomme nécessairement de l’électricité ou rende le système d’exploitation instable. Alors pourquoi alors vous infliger ça ?

Mise en veille, hibernation : comment ça marche

Les machines modernes qui tournent sous Windows, OS X et Linux sont configurées pour se mettre automatiquement en veille après un certain temps. Si l’ordinateur reste dans cet état suffisamment longtemps, il peut passer du mode veille à l’état d’hibernation ou veille prolongée. On peut mettre son ordinateur en veille simple ou en hibernation à la demande, via le menu démarrer (Windows), « pomme » (OS X/macOS). Mais aussi en appuyant sur le bouton On/Off ou en fermant l’écran de votre ordinateur.

En mode veille, l’état de votre système est stocké dans la RAM de l’ordinateur. Tous les sous-systèmes, et périphériques non-cruciaux sont arrêtés. Et la RAM reste alimentée pour pouvoir garder ces données. Du coup, il suffit de bouger la souris ou d’appuyer sur une touche pour que le système revienne instantanément à la vie. Le mode veille consomme donc de l’énergie, mais les normes en la matière sont strictes : pas plus d’un watt par heure.

https://www.papergeek.fr/pourquoi-il-ne-faut-pas-eteindre-votre-ordinateur-mais-le-mettre-en-veille-5703

pas Encore de Commentaires.

Laissez un Commentaire